Stéphane Reichen

Conseiller communal / Enseignant en informatique

46 ans, marié ,1 enfant, enseignant en informatique au CPNE-TI (CIFOM-ET) et conseiller communal. Passionné de cyclisme, de football, de cinéma ainsi que de musique, j’aime aussi profiter de moments en famille et découvrir les grands espaces.

Conseiller communal aux Brenets depuis 8 ans, je me suis engagé en politique pour contribuer à la construction de l’avenir de mon village de toujours. M’occupant de l’instruction publique, des finances et des transports, j’ai toujours privilégié le bien commun pour les citoyens.

Bilan des deux législatures précédentes. Lors de mes 8 années à l’exécutif, les bonnes relations entretenues avec mes collègues du Conseil communal m’ont permis de concrétiser des projets qui me tenaient à cœur, comme :

  • Le retour de la 8e année scolaire au collège des Brenets
  • La pérennisation de la ligne de transport public Les Brenets – Le Locle, si importante pour les brenassiers.
  • La consolidation des accueils extra-familiaux pré- et parascolaire.
  • La création de la fondation de l’enfance qui a permis de continuer d’offrir des camps de ski et autres activités extra-scolaires aux enfants du village.

Objectifs pour la nouvelle commune fusionnée. La nouvelle commune va au-devant de défis importants pour- l’avenir. Le contournement routier combiné au nouveau tracé RER neuchâtelois va désengorger notre région. Afin de répondre à l’appel d’air que provoqueront ces nouvelles voies de communication, le défi majeur est de proposer des logements attractifs et de grande qualité pour favoriser l’arrivée de nouveaux habitants. La ville du Locle et la localité des Brenets ont un taux élevé de logements vacants, mais ce qui est un handicap aujourd’hui deviendra un atout à l’avenir et c’est maintenant que nous devons préparer notre futur.

Des investissements importants maîtrisés devront être planifiés pour la prochaine législature, afin de dynamiser la nouvelle commune fusionnée. Le réaménagement du centre du village des Brenets, le développement touristique avec la mise en valeur de nos deux atouts majeurs que sont le label UNESCO et le Saut-du-Doubs, le plan de stationnement du centre-ville du Locle ou encore la rénovation des bâtiments autour de la Place du Marché devront être nos priorités.

Autre priorité : la diversification de l’économie. Il faudra se tourner davantage vers une économie spécialisée et plus locale en misant moins sur l’industrie de masse comme cela se fait aujourd’hui.

Enfin, le volet social me tient particulièrement à cœur. En matière de politique familiale, il est indispensable de favoriser l’accès aux accueils extra-familiaux qui sont le socle permettant à toutes et tous de pouvoir concilier vie professionnelle et vie familiale.

Pour finir, l’accès aux jeunes à un premier emploi doit être soutenu de manière intensive dans les services communaux afin de leur permettre une première expérience professionnelle et ainsi leur ouvrir les portes d’une belle carrière professionnelle.